jeudi 9 juillet 2015

APPEL AUX FORCES DE L'ORDRE



APPEL AUX FORCES DE L’ORDRE

Mesdames et Messieurs,



Vous êtes chaque jour les témoins directs du malaise de notre pays, d’une part en constatant lors de vos missions la dégradation sociale en cours, et d’autre part en effectuant le plus souvent des prestations ne correspondant pas aux raisons pour lesquelles vous vous êtes engagés.

Une telle inversion de vos valeurs n’est pas unique: il en est de même en matières de santé, d’éducation nationale, d’économie, etc. et vous en êtes aussi victimes que nous tous.



Il existe des raisons bien précises à cette situation, la première étant que les dirigeants servent d’autres intérêts que les nôtres: ceux des banques et des multinationales.



Des recherches menées par des groupes de citoyens ont mis à jour qu’une violation flagrante de nos lois est à l’origine de la présence de dirigeants illégitimes à la tête de notre pays.

Il ne restait qu’à établir un cadre juridiquement légal, et internationalement reconnu, pour nous sortir de cette situation et sauver notre pays avant qu’ils n’achèvent d’en vendre tous les biens. C’est chose faite, et c’est la raison de cet appel :



Ce 14 juillet 2015 le Peuple de France, matérialisé par un « Conseil National de Transition » sera présent à Paris pour demander le départ de ceux qui ont usurpé le pouvoir, et assurer l’autorité légitime en intérim.



Comme il est précisé dans l'article 2 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen en vigueur dans notre Constitution :  « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression ».



Concernant la sureté, par exemple : si la situation dans laquelle les choix calamiteux de nos politiques nous ont placés, situation que vous connaissez bien et que vous subissez, n'est pas une violation manifeste de ce droit naturel et imprescriptible, jusqu'où faut-il que cela empire pour que chacun fasse son devoir et prenne ses responsabilités ?



Aujourd'hui, les citoyens prennent leur "devoir d'insurrection" très au sérieux. On voit des femmes grisonnantes coller des affiches en compagnie d'un jeune jardinier et d'un élève ingénieur... on voit des motards lever des barrières de péage aidés par une grand-mère de 65 ans... on voit des Français de tous bords mener ensemble des actions dans une synergie incroyable, avec toujours le souci d'agir dans un esprit profondément pacifique.
Vous et vos collègues ne vous y êtes pas trompés et avez apprécié la justesse de ces actions en les laissant se dérouler autant que possible, parfois même en y aidant (voir les diverses vidéos de ces levers de barrières sur internet).



Le Peuple de France a pris ses responsabilités par l'institution d'un Conseil National de Transition ; et il compte sur vous, pour que, le moment venu, vous assumiez en toute conscience ce qui est véritablement votre devoir : la défense du peuple, la défense de la loi.



Car vous êtes la force publique, cette force « instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée » (Déclaration des droits de l’homme à la tête de la constitution française).



Allez-vous vous faire les complices, même par passivité, d’une petite minorité en train de dilapider les richesses de notre pays, d’en détruire les valeurs morales, culturelles, éthiques… et conduisant la grande majorité vers une situation de plus en plus précaire ?



Nous sommes convaincus qu’au-delà de toutes les formes de pression ou de menace, hiérarchiques comme économiques, vous n’avez pas perdu le sens de l’honneur et du devoir, et que vous serez à nos côtés à Paris, n’hésitant pas à faire acte de désobéissance s’il le fallait pour remplir votre véritable mission : protéger le peuple de France !



Le 14 juillet, une date pour la réconciliation nationale. Une date pour effacer toutes les divisions que ces dirigeants ont provoqué en nous opposant les uns aux autres. Une date pour rendre à la France sa dignité.



TOUS différents, TOUS unis !



Vous êtes invité(e) à vérifier par vous-même la légitimité de ce Conseil National de Transition et à prendre connaissance de nos engagements sur conseilnational.fr



Toutes les forces armées sont appelées pour cet événement hors du commun, car les politiciens disposent de forces mercenaires étrangères (Eurocorps et Eurogenfor), ainsi que de quelques troupes privées (Academi et DynCorp) et se sont octroyé le droit de nous tirer dessus à balles réelles (décret de monsieur Sarkozy).



Les Français comptent sur vous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vulgarités, grossièretés et publicités pour les politiciens seront impitoyablement éliminées